La belle de Mai, quartier populaire un des plus pauvre de la ville, pas de touristes, mais une certaine authenticité.

Le pont rue Levat.

belle de mai

Rue Loubon.

rue Loubon

Boulevard National dans le style : « Eh j’en ai pour 2 minutes ! »

En 2013, à l’occasion de Marseille Capitale de la Culture, l’artiste JR avait fait des collages papiers sur les murs à partir de photos d’archives des gens du quartier. Les collages qui étaient encore en bon état 1 an après sont restés sur place.

Rue Loubon .
Rue Loubon façade

Rue Henri Auzias : un joueur de boules provençales.
Mur de JR Belle de Mai