La calanque de Callelongue à Marseille

Il faut pour le fil de nos pas des bouts du monde.
Des bouts du monde de proximité, des bouts du monde de baguenaude.
Un bout du monde, ce n’est jamais qu’une seule route qui s’arrête pour offrir les chemins possibles.
Ceux du haut, du bas, du bord. Ceux des mains enlacées comme ceux du souffle court.
A Marseille, cette vieille ville enserrée par la mer et les escarpements de collines, il est plein de bouts du monde.
Mais Callelongue, cette ultime crique accessible par voie carrossable, est la favorite.
L’escapade rêveuse des marseillais en goguette ou des promeneurs aux calanques…
Texte : François Mouren-Provensal

La calanque dans son ensemble
Calanque de Callelongue

Le cabanon typique.
Cabanon marseillais

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s